Lectures suggérées mai 2016

Les lectures suggérées pour le mois de mai sont une sélection de lectures gratuites issues d’une revue de différents bulletins de veille et publications d’organismes du mois d’avril.

Appel à tous : Si vous souhaitez suggérer un article (gratuit), un rapport ou une publication pour les lectures suggérées que vous jugez pertinents pour le réseau québécois de la santé et des services sociaux, contactez-nous.

Pour voir les bulletins des mois passés, cliquez ici.


 

Lean santé et amélioration continue

États-Unis – Améliorer l’expérience des patients grâce à l’environnement physique de soins de santé

Improving the patient experience through the health care physical environment
Ce guide explore les moyens utilisés par les hôpitaux et réseaux de soins américains pour améliorer l’expérience du patient à travers l’environnement physique. Le guide décrit le modèle « people, process, place » qui aidera les dirigeants à d’identifier les moyens centrés sur les personnes pour améliorer l’expérience de soins.

Note : Un formulaire demandant quelques informations (nom, courriel, organisation, état -peut être laissé vide-) doit être rempli pour pouvoir télécharger le rapport.

Source : The King’s Fund library, Bulletin Health Management and Policy Alert, 5 avril 2016

 

États-Unis – Transformer les opérations pour améliorer la valeur pour le client

Mending Management: Improving Customer Value by Transforming Operations
Dr. Toussaint a récemment écrit un article pour l’American Association of Physicians Leadership dans lequel il décrit que, tout comme les médecins doivent apprendre comment le corps humain fonctionne en tant que système, les gestionnaires du système de santé doivent apprendre comment faire fonctionner leur organisation comme un système parfaitement balancé.

Source : ThedaCare Center for Healthcare Value, infolettre du 19 avril 2016

 

États Unis – Étude de cas : utiliser le Lean pour améliorer l’expérience patient à l’urgence

Case Study: Emergency Department (ED) Throughput Improvement Through Lean
Ce billet de blogue présente une étude de cas d’un établissement de santé à propos de la façon dont il utilise les « Four-Step Problem Solving » et d’autres principes Lean pour résoudre les défis auxquels il est confronté en 2014. Par du travail en Kaison, l’organisation a utilisé les données pour définir clairement les problèmes et déterminer comment améliorer le flux des patients .

Source : ThedaCare Center for Healthcare Value, infolettre du 19 avril 2016

 

Gestion transversale, collaboration et intégration es soins

Royaume-Uni – Les soins aux patients: une approche unifiée

Patient care: a unified approach
Ce rapport, rédigé en collaboration avec le Collège royal des médecins du Royaume-Uni, met en évidence neuf études de cas où les omnipraticiens et les spécialistes ont travaillé en étroite collaboration pour produire des services nouveaux et intégrés. Les études de cas couvrent un large éventail de services en Angleterre et au Pays de Galles, abordant différentes spécialités, groupes de population et façons de résoudre les problèmes complexes.

Source : The King’s Fund library, bulletin Integrated Care Bulletin du 20 avril 2016

 

Modèles de soins et organisation des soins

Canada – Transformation par la valeur et l’innovation : revitaliser les soins de santé en Ontario

Transformation through Value and Innovation: Revitalizing Health Care in Ontario
Ce rapport produit par la Chambre de commerce de l’Ontario appelle à une réforme des soins de santé qui préserve le modèle à payeur unique financé par l’État, mais qui intègre de plus en plus le secteur privé comme partenaire. Le rapport comprend trois études de cas de collaboration entre les secteurs public et privé qui ont été mis sur pied pour améliorer la valeur des soins et l’innovation.

Source : Observatoire international de la santé et des services sociaux, Bulletin du 5 avril 2016

 

Québec – Augmenter l’accessibilité et la qualité des services de santé de première ligne avec les Groupes de Médecine de Famille

Résumé de l’article : Pour faire suite aux recommandations de la Commission Clair en 2000, les premiers groupes de médecine de famille (GMF) ont été implantés au Québec en 2002. Cette réforme avait pour but d’améliorer l’accès et la qualité des services de première ligne, reconnus comme déficients. Afin d’y parvenir, les GMF devaient établir une pratique interprofessionnelle et multidisciplinaire offrant des heures et jours de services étendus, notamment grâce au partage des patients par un groupe de médecins qui collaborent avec des adjoints administratifs, du personnel infirmier et autres professionnels de la santé, en plus de l’informatisation des dossiers électroniques de patients. Cette réforme rencontrait l’assentiment de nombreux acteurs (médecins, personnel infirmier, population générale) qui anticipaient tous en bénéficier à divers égards. Cependant, la mise en œuvre précipitée de cette réforme a causé beaucoup de confusion et requis de nombreux rajustements, dont certains sont encore à venir. De fait, à ce jour, la réforme a eu moins d’impacts qu’anticipés, le nombre de patients inscrits aux GMF ayant à peine augmenté et l’informatisation tardant à se faire. Enfin, bien que les patients inscrits en GMF perçoivent une plus grande continuité des soins dans le cadre de cette pratique interprofessionnelle, ils ne perçoivent cependant pas d’amélioration en ce qui concerne l’accès aux soins.

Source : Aubin ÉL, Quesnel-Vallée A. 2016. Augmenter l’accessibilité et la qualité des services de santé de première ligne avec les Groupes de médecine de famille. Health Reform Observer – Observatoire des Réformes de Santé 4 (1) [Communication « [HRO-ORS] New Health Reform Analysis Published » du 18 avril 2016]

 

Statistiques, rapports et données sur les systèmes de santé d’ici et d’ailleurs

Canada – Les temps d’attente pour les interventions prioritaires au Canada 2016

Le pourcentage de patients ayant reçu leur traitement dans les délais de référence varie encore selon la province et l’intervention prioritaire. Le rapport publié par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) présente les résultats pour 5 interventions prioritaires : le remplacement de la hanche, le remplacement du genou, la réparation d’une fracture de la hanche, la chirurgie de la cataracte et la radiothérapie. Le nombre global d’interventions prioritaires réalisées a continué d’augmenter de 2011 à 2015, et environ 8 Canadiens sur 10 ont subi leur intervention dans le délai prescrit.

Source : Observatoire international de la santé et des services sociaux, Bulletin du 5 avril 2016

 

Royaume-Uni – Portrait du système de santé. Systèmes de santé en transition, 2015

United Kingdom: Health system review. Health Systems in Transition, 2015
Cette analyse porte sur les branches autonomes du National Health Service (NHS) en Angleterre, en Irlande du Nord, en Écosse et au Pays de Galles. Elle note que les quatre branches du NHS fonctionnent bien par rapport à leurs pairs internationaux et continuent de démontrer des améliorations sur les principaux indicateurs de la santé, malgré l’augmentation des contraintes financières.

Source : Observatoire international de la santé et des services sociaux, Bulletin du 5 avril 2016

 

Financement, paiement et coût des soins

Canada – Le financement du système de santé Canadien en 2035 : scénarios et projections stratégiques

Funding Canadian Health Care in 2035
En Octobre 2015, le Conference Board du Canada a invité un large éventail d’intervenants canadiens des soins de santé à participer à un atelier d’une journée sur le thème « Comment les soins de santé au Canada seront financés en 2035 ? » L’objectif de l’atelier était de développer un certain nombre de scénarios plausible décrivant la façon dont le financement des soins de santé pourrait évoluer. Sur la base de deux enjeux-clés – adoptions des technologies et attentes envers le financement – quatre scénarios ont été générés: un système de soins de santé taxateur, payer pour votre santé, les soins de santé avec une touche humaine, et l’entrepos de soins de santé. Les scénarios énoncent quatre mondes plausibles très différents auquel les Canadiens pourraient faire face dans l’avenir en matière de financement des soins de santé. Dans cet exposé, chacun des scénarios et les principaux éléments qu’ils ont en commun sont explorés en détail.

Note : Ce rapport est accessible gratuitement sur création d’un compte (sans frais) en ligne sur le site du Conference Board du Canada.

Source: Infolettre The Conferenceboard of Canada, 1er avril 2016

 

Rémunération des médecins

International – Processus d’implantation et rémunération en fonction de la performance dans le secteur de la santé : une revue systématique

Implementation Processes and Pay for Performance in Healthcare: A Systematic Review
Les programmes de rémunération au rendement (P4P) ont été mis en œuvre pour améliorer la qualité dans de nombreux systèmes de santé. Cette revue systématique a examiné 41 études internationales afin de mieux comprendre les facteurs de mise en œuvre qui affectent l’efficacité des P4P. Elle a trouvé des preuves limitées, qui ne permettent pas de tirer des conclusions définitives, mais suggère que les programmes de P4P devraient s’aligner avec les priorités organisationnelles et se soumettre à une évaluation régulière.

Source : Observatoire international de la santé et des services sociaux, Bulletin du 5 avril 2016

 

Australie – Est-ce que les incitatifs financiers amènent les omnipraticiens à travailler des heures supplémentaires?

Do Financial Incentives Influence GPs’ Decisions to Do After-Hours Work? A Discrete Choice Labour Supply Model
Cet article publié par le Melbourne Institute se penche sur l’offre de soins offerts par les omnipraticiens australiens après les heures normales d’ouverture, et l’influence des circonstances personnelles et des structures de rémunération. Les auteurs constatent que bien qu’une politique qui accroît la rémunération horaire des soins en dehors des heures normales soit susceptible d’accroître la participation à ce type de soins, l’effet est relativement petit.

Source : Observatoire international de la santé et des services sociaux, Bulletin du 5 avril 2016

 

Innovation en santé

Royaume-Uni – Favoriser l’adoption des innovations

Galvanising the NHS to adopt innovation
Ce rapport, publié par le ministère de la Santé du Royaume-Uni, examine les mesures proposées par le programme Accelerated Access Review (AAR) du National Health Service (NHS). Les propos de l’AAR mettent l’accent sur le financement de réseaux universitaires en sciences de la santé et invitent les dirigeants cliniques et les organisations de soins secondaires à assumer des rôles de champions de l’innovation en échange d’incitations financières.

Source : Observatoire international de la santé et des services sociaux, Bulletin du 5 avril 2016

 

 

Technologies de l’information en santé

L’innovation technologique en appui aux soins de santé à domicile

Billet de blogue par Guy Paré, professeur titulaire au Département des technologies de l’information de HEC Montréal et titulaire de la Chaire de recherche en technologie de l’information dans le secteur de la santé. Ce billet de blogue est proposé dans le cadre d’une collaboration entre le Pôle santé HEC Montréal et la revue Gestion.

Source : Revue Gestion

 

Virage technologique dans les soins de santé à domicile au Québec : situation actuelle et perspectives d’avenir

Séminaire du Pôle santé HEC Montréal du 5 avril 2016 présenté par Guy Paré, professeur titulaire au Département des technologies de l’information de HEC Montréal et titulaire de la Chaire de recherche en technologie de l’information dans le secteur de la santé. Dans le cadre de ce séminaire, Guy Paré fait le point sur le virage technologique actuellement en cours dans le secteur des soins à domicile au Québec. Après une brève présentation des facteurs contextuels exerçant de fortes pressions sur ce secteur, le conférencier dresse un portrait des principales initiatives québécoises en matière de technologies de l’information et de leurs retombées. Les perspectives d’avenir et les enjeux liés à la réussite de cet important virage numérique sont abordés en guise de conclusion. Vous pouvez voir l’enregistrement vidéo du séminaire et accéder au matériel de présentation.

Source : Pôle santé HEC Montréal